Vous souhaitez impliquer vos apprenants lors de leur formation avec des Serious Game et plus précisément, des simulations 3D ? Mais vous ne savez pas comment faire ? Pas de panique, cet article regorge de conseils pour créer votre première simulation 3D facile et rapidement.

Comment créer des simulations 3D sans compétence technique!

Vous avez des apprenants prêts à absorber les contenus d’apprentissage que vous allez publier. Pour autant, vous devez créer des contenus interactifs et dynamiques, sinon vos participants s’ennuyeront rapidement, retenir les mauvaises informations, et par conséquent vous amener à de faibles résultats pour cette action de formation…

C’est ici que les simulations 3D entrent en jeu. C’est typiquement le type de formation que vos apprenants recherchent, même s’ils ne le savent pas encore. Avec la simulation 3D, vous leur permettez d’interagir avec le contenu de formation, par une mise en pratique concrète de leurs connaissances.

L’interactivité améliore l’engagement et l’engagement augmente l’intégration de l’information. Si vos apprenants assimilent vos contenus d’apprentissages et les appliquent, leurs compétences augmenteront de manière exponentielle. C’est un fait.

Je vous vois vous demander : « OK, les simulations 3D semblent être une façon géniale d’organiser mes formations, mais comment puis-je en créer ? Je n’ai aucune compétence technique sur le sujet. »

Laissez-nous vous montrer comment procéder…

1. Tout d’abord : Pourquoi ?

Avant même de penser à « comment », vous devez déjà savoir « pourquoi ». Pourquoi fait-on des simulations 3D ? Vos formations en simulations 3D doivent avoir un objectif.  Cela peut être d’entrainer vos représentants des ventes à avoir de meilleures connaissances à propos de leurs produits, afin d’augmenter les ventes de l’entreprise. Vous pouvez également former vos infirmières ou militaires afin d’améliorer leurs compétences, dans le but de sauver plus de vies.

Peu importe la raison, vous devez en trouver une. Cela vous donnera du crédit face à votre employeur ou vos collègues, une vision claire pour avancer et argumenter sur votre projet de conception.

2. Planter le décor

Maintenant que les raisons sont identifiées, rien ne peut vous arrêter pour créer votre contenu. Tout d’abord, vous devez créer votre environnement graphique, et vous devez le faire de la bonne façon.

Mettez-vous dans la peau de vos apprenants. Ils s’apprêtent à assister à une simulation 3D pour augmenter leurs compétences. Vos apprenants doivent s’identifier dans l’environnement de leur formation. Imaginez, interagir avec un environnement similaire à votre quotidien, devoir faire face à des problèmes que vous rencontrez tous les jours. Cela semble intéressant, n’est-ce pas ? C’est exactement ce que les apprenants d’aujourd’hui recherchent. Être mis face à des situations de la vie réelle, qu’ils confrontent chaque jour, mais en simulations. L’avantage, c’est que dans cette version ils peuvent faire des erreurs, essayer, tenter, échouer, retenter…en un mot, apprendre.

Et à propos de la partie technique ? Aussi étrange que cela puisse paraitre, c’est la partie la plus facile. Du moins, cela peut l’être, suivant les solutions que vous choisissez. Vous en avez plusieurs :

  • Adaptez votre simulation d’entrainement
  • Choisissez des simulation prêt-à-l ’emploi sur étagère
  • Utilisez un logiciel auteur pour créer vos propres simulations 3D

Nous vous recommandons d’utiliser la troisième option : le logiciel auteur. Encore une fois, vous pouvez trouver de nombreux logiciels de ce type sur le marché. Néanmoins, il y en a un qui est à la fois intuitif pour la partie technique mais aussi interactif pour vos apprenants. Cette solution, c’est ITyStudio.

ITyStudio vous offre une bibliothèque de contenus prêt à l’emploi. Vous pourrez trouver ci-dessous des exemples d’environnements déjà disponibles pour vous.

Simulation 3D

Simulation 3D

3. Mettre en place des personnages attrayants pour vos simulations 3D

Nous n’en avons pas encore fini avec l’environnement graphique. Vous ne pouvez pas créer des simulations 3D attrayantes sans des personnages intéressants.

A ce stade, il est extrêmement important que vous anticipiez deux facteurs :

  • Comment vos apprenants vont percevoir les personnages qu’ils peuvent choisir pour jouer
  • Comment vos apprenants vont percevoir les personnages avec lesquels ils vont interagir.

En effet, les apprenants doivent pouvoir s’identifier avec les personnages de vos simulations 3D. Pour ceux d’entre vous qui jouent aux jeux vidéo, avez-vous déjà apprécié de jouer avec un personnage que vous détestiez ? Et bien vos apprenants auront le même sentiment si vous ne choisissez pas vos personnages judicieusement et en accord avec votre audience.

D’un autre côté, il est également très important de mettre en place des avatars agréables qui interagiront avec vos apprenants. C’est peut-être le moment pour vous d’établir des persona. L’idée ici est de penser aux stéréotypes de clients ou de partenaires auxquels les participants font face dans la vie de tous les jours. Vous pouvez désormais choisir vos personnages.

Ici aussi, ITyStudio possède une bibliothèque de personnages prêt-à-l ’emploi pour les simulations 3D.

Simulation 3D

4. Définissez votre structure pédagogique

Après avoir résolu le « pourquoi » de votre démarche, vous devez maintenant penser à votre structure pédagogique. En résumé, cette étape définira quels domaines de compétences vous souhaitez explorer dans vos simulations 3D. Il est généralement possible de paramétrer cela dans ce qu’on appelle les axes d’analyse.  Ils sont très importants et vont devenir vos clefs d’indicateur de performance de vos simulations 3D. Grâce à ces derniers, vous serez en mesure d’identifier où vos apprenants sont doués, et où ils peuvent s’améliorer.

Prenons un exemple. Vous souhaitez créer une simulation 3D à propos de vente. Un axe peut être « l’empathie », un autre peut être la « connaissance du produit », etc. Nous savons, d’après l’expérience de nos clients, qu’en dessous de trois axes, l’analyse est trop pauvre, et qu’au-dessus de six, l’analyse devient trop complexe.

Notre recommandation est donc de définir entre trois et six axes d’analyses. Techniquement parlant, cette étape est très simple avec l’interface intuitive d’ITyStudio.

Simulations 3D

5. Apportez un feedback à vos apprenants

En outre, vous devez également apporter un retour à vos apprenants. Cette étape est souvent négligée. Oui, cela est très important. Si vous ne fournissez pas à vos apprenants un feedback clair sur leurs réponses, comment peuvent-ils devenir meilleurs ?

Spécialement en simulations 3D, vous pouvez ajouter de l’interactivité. Néanmoins, vous devez le faire d’une manière appropriée. Un mauvais feedback serait un retour trop général, pas adapté. Vous ne pouvez pas donner exactement le même feedback pour tous vos apprenants, sans prendre en compte leur score, leurs forces et leurs faiblesses. Cela étant dit, ne vous en faites pas. Apporter un retour personnalisé à vos apprenants n’est pas compliqué. Pas du tout… Du moins avec ITyStudio.

Paramétrer simplement un ratio de score et associez-les avec un feedback !

Simulations 3D

L’illustration représente le point de vue de la conception. Vous devez alors vous demander sous quelle forme les apprenants verront-ils les résultats de leur côté ? Vous trouverez ci-dessous une autre illustration de la vision pédagogique des résultats des apprenants qui apparait sur ITyStudio.

Simulation 3D

6. Écrivez vos simulations 3D

Maintenant que votre structure est prête, il est temps d’écrire votre scénario. C’est la partie la plus complexe. Les ingénieurs pédagogiques et les responsables de formations pourront être de précieux alliés. Vous aurez peut-être aussi besoin de conseils d’experts selon les sujets de vos simulations 3D.

Dans cette partie, vous allez créer les dialogues entre les personnages, et configurer les différentes interactions entre vos personnages et les environnements. Vous allez également pouvoir créer ici, plusieurs chemins de formation, liés aux choix des apprenants.

C’est à cet endroit que vous décidez d’insérer dans vos simulations 3D des quizz, des vidéos, des photos, etc. Encore une fois, la partie technique s’efface très facilement avec ITyStudio. Grâce aux glisser-déposer, aux systèmes de ramification des scenarios,la seule limite est votre imagination. Tout ce que vous avez à faire est de créer vos scènes et de les relier ensemble. Toutes les actions sont à faire avec le système de glisser-déposer et du clic-droit.

Vous pouvez trouver ci-dessous une illustration des principaux usages d’ITyStudio :

Simulations 3D

7. Exportez votre module sur votre plateforme de système d’apprentissage.

Vous êtes arrivés jusqu’ici, félicitations ! Vos simulations 3D sont prêtes à être exportées. Cependant, il est important d’exporter votre module de formation au bon format. En faisant cela, vous pourrez l’exporter vers votre plateforme de système d’apprentissage. Environ 80 % des utilisateurs privilégient le format SCORM. De cette façon, ils ont une bonne visibilité du comportement de leurs apprenants.

Avec ITyStudio, rien de plus facile que de réaliser un export SCORM de votre module !

Simulations 3D

Bien que SCORM soit le format le plus utilisé, il n’est pas le seul.  Avec ITyStudio, vous pouvez aussi exporter les formats suivants :

  • Standalone
  • HTML
  • HTML5

8. Analysez et améliorez vos simulations 3D

Dernière mais pas des moindres : l’analyse. Utiliser votre plateforme d’apprentissage pour comprendre comment vos apprenants utilisent vos simulations 3D.

Une fois que vous avez découvert des opportunités d’amélioration, utilisez ces informations. Créez un nouveau Serious Game pour que vos apprenants soient encore meilleurs. Ils apprécieront le fait d’être écouté et compris. De plus, cela est aussibénéfique pour votre entreprise. En comprenant et identifiant les forces et les faiblesses de vos équipes, vous savez ce qu’il faut améliorer, et comment.

Enfin, si vous souhaitez avoir une vue sur le retour sur investissement, ces éléments vont vous aidez à analyser les indicateurs de performance, comme le taux d’engagement ou bien les compétences d’amélioration de vos apprenants. Autant d’informations utiles pour percevoir la pertinence de votre plan de formation !

Il est maintenant temps d’agir : créez vos premières simulations 3D gratuitement !

Ces huit conseils vous donnent un aperçu de comment créer votre première simulation 3D par vous-même. Nous vous encourageons fortement à utiliser ITyStudio.

Ce logiciel-auteur de Serious Games dispose de toutes les fonctionnalités nécessaires pour implémenter les huit conseils listés précédemment. Les contenus prêt-à-l’emploi fournis, mais aussi l’interface utilisateurs très intuitive vous permettront de créer des contenus interactifs et dynamiques, pour le plus grand bonheur de vos apprenants !

Vos simulations 3D seront interactives et augmenteront l’engagement de vos apprenants. Cet engagement vous mènera à des résultats plus que satisfaisants.

Prêt à passer à l’étape supérieure ? Testez ITyStudio !

Essayez vos 30 jours gratuits ici !